L’automédication : quand n’est-elle pas un danger ?

Aviez-vous essayé de vous soigner seul, sans recourir à un médecin ou sans un diagnostic ? Sûrement que vous l’aviez fait une fois et vous dites certainement que c’est un bon moyen de se soigner. C’est cette façon de se soigner, que les médecins appellent de l’automédication. Bien qu’elle soit devenue une habitude au quotidien, il est important de savoir qu’elle présente des limites. Découvrons les cas où l’automédication n’est pas un danger.

Continue reading « L’automédication : quand n’est-elle pas un danger ? »

Le digital facilite-t-il l’accès aux soins ?

C’est un fait indéniable, les techniques de l’information et de la communication ont pris beaucoup d’ampleur aujourd’hui. Il est presque difficile de s’en passer et elles interviennent dans tous les domaines. Même dans le domaine de la médecine, le digital prend de plus en plus une place importante. On se demande alors, si cela permet de soigner plus facilement. Autrement dit, quel est l’intérêt du digital dans l’accès aux soins pour tous ? C’est à cette question, que nous répondrons dans cet article.

Continue reading « Le digital facilite-t-il l’accès aux soins ? »

Quels sont les risques de la constipation ?

L’organisme humain a besoin d’une alimentation saine et équilibrée afin d’éviter certains problèmes. La rareté anormale de l’émission de selles est un mal récurrent d’origine digestive. Cela se traduit par la constipation. Cette dernière est banalisée par certaines personnes mais ses risques sont non négligeables. On en parle dans cet article.

Qu’est-ce que la constipation et quels sont ses symptômes ?

La constipation est un mal très connu. Elle est une accumulation des selles dans l’intestin pendant plusieurs jours. Elle se traduit par l’incapacité pour la victime de les évacuer. Celle-ci peut souffrir d’une constipation de transit. Dans ce cas, les selles sont dures et rares mais il n’y a pas de difficulté pour l’évacuation. Il peut également s’agir d’une constipation terminale qui donne une sensation de défécation incomplète. Cela nécessite souvent des efforts de poussées remarquables et répétées. La constipation est à prendre au sérieux. Il est essentiel de la traiter au plus tôt pour éviter certaines complications.

Quels sont les risques de la constipation ?

La constipation, pour la plupart des gens, est une anomalie passagère. Mais l’absence de prise en charge ou d’un traitement efficace peut entraîner certaines ramifications graves. En effet, la constipation peut déboucher sur une occlusion intestinale. Les matières fécales et les gaz ne sont pas évacués. Ainsi, la victime se trouve très rapidement dans un état de déshydratation avec un ventre gonflé suivi des douleurs. Le syndrome de l’intestin irritable est un autre risque.

Lorsque l’évacuation des selles ne s’effectue plus, l’intestin s’expose à une stagnation et une irritation. Cela provoque des crampes dans le ventre, des ballonnements et des douleurs atroces. Le risque le plus important est la négligence d’une lésion ou d’une maladie associée. On parle alors d’une constipation secondaire ou organique.

Quelles sont les causes de la constipation ?

La constipation est une pathologie qui a de nombreuses origines : digestion très ralentie, selles difficiles à évacuer, crampes au ventre… Les causes que l’on retrouve le plus souvent sont l’hydratation insuffisante et une alimentation très pauvre en fibres. La sédentarité est aussi un facteur essentiel. Certains traitements médicamenteux empêchent l’activité intestinale, ce qui cause la constipation. Il s’agit des antidépresseurs, des antihypertenseurs, des diurétiques et des compléments alimentaires riches en fer. La constipation peut être l’expression d’un cancer du côlon ou du rectum. Le stress, les activités sportives intenses peuvent générer des tensions qui vont causer la constipation.

En somme, on doit adopter une alimentation riche en fruits, légumes et céréales pour éviter au maximum la constipation.